DSCN5942

La dernière étape de cette saison de Hip Hop nous amène au Théâtre National Daniel Sorano, lieu mémoire de la politique culturelle de Léopold Sédar Senghor. Il accueillait pendant deux soirées l'Opéra du Sahel, un projet culturel itinérant en Afrique de l'Ouest et en Europe. Le pitch de Bintou Wéré (le nom de cet opéra) c'est l'histoire tragique d'un groupe de jeunes ouest africains qui cherchent à atteindre l'Europe.

Quel rapport avec le Hip Hop ? Le rôle de Diallo, le passeur des ces migrants d'infortune (le grand au centre en blanc et avec la pipe) est joué par Carlou D. Carlou D, c'est l'ancien danseur des Positive Black Soul devenu rappeur solo iconoclaste, mélangeant le chant, l'ode religieuse (il est Baye Fall, talibé de Cheikh Ibrahima Fall, héritier d'Issa, donc de Jésus, une branche de la puissante confrérie mouride), la kora ou la guitare, le tout appuyé par une voix de ténor. Voix qui habite lors de cet opéra la grande salle de Sorano.

Si vous avez raté les représentations de l'Opéra du Sahel au théâtre du Chatelet, c'est ici pour en savoir plus. Sinon, avant de vous laisser sur une vue d'ensemble du deuxième tableau avec ces échelles qui servent à franchir la frontière à Ceuta et Melila mais aussi de brancard pour transporter ceux qui y périssent. Une image où l'on voit Carlou D jouant le passeur qui réclame l'argent aux migrants (et non, comme je le croyais au départ, en mendiant qui demande l'aumône, vu que l'opéra était en bambara et wolof et que les sous titres avaient été oubliées...).

DSCN5949

Et pour découvrir Carlou D tout seul qui chante son amour de son pays, c'est ici !!

A bientôt